Razibus est un outil de géolocalisation d'évènements Punk, Ska, Hardcore... Il a pour but de dresser un panorama non exhaustif des différentes manifestations à une date et un lieu donnés.
Cette application n'est pas à prendre comme un strict plan d'accès aux évènements mais bien comme un indicateur global de l'emplacement des différentes manifestations.

Accueil > Évènements en Ile-de-France > Soirée de solidarité Action Directe au CICP

Soirée de solidarité Action Directe au CICP

le
21 ter, rue Voltaire 75011 Paris

Streetview

 

Visualiser sur la carte

 

SOIRÉE DE SOLIDARITÉ AVEC LES MILITANT-ES D'ACTION DIRECTE

Projection, débat avec le collectif "NE LAISSONS PAS FAIRE", informations, tables de presse et musiques avec :

LOS TRES PUNTOS
(Ska Punk - Paris)
TULAMORT
(Hardcore Punk - Paris)
REDKICK
(Street Punk - Metz)

CENTRE INTERNATIONAL DE CULTURE POPULAIRE
21, TER RUE VOLTAIRE 75011 PARIS - M° : Nation

de 17 à 22h précises - P.A.F. : 5€ - merci de laisser nos ami-es À 4 pattes à la maison et de transvaser le verre dans du plastoc


LIBÉRATION DES MILITANT-ES D'ACTION DIRECTE !

Depuis 20 ans et plus, des militants révolutionnaires subissent la répression d'État, pour s'être organisés, pour avoir combattu le capitalisme et l'impérialisme et pour avoir contesté le monopole de la violence exercé par l'État. Jugés par des tribunaux d'exception, les prisonniers d'Action directe sont aujourd'hui tous libérables. Mais l'acharnement de l'État n'est pas un vain mot.
Nathalie Ménigon, en semi-détention depuis août 2007, reste sous tutelle de l'administration pénitentiaire et passe ses nuits en prison. À l'aide de la solidarité militante et du soutien exemplaire sur place, ses conditions de vie en "semi-liberté" peuvent être assumées malgré des conditions particulièrement difficiles. Mais enfin elle bénéficie des soins médicaux que son état de santé imposait et qu'elle ne pouvait avoir en détention à Bapaume.
Pour Jann-Marc Rouillan, le parquet a fait immédiatement appel quand en première instance son aménagement de peine a été accepté. La réponse doit être rendue le 20 novembre 2007. Soyons mobilisés !
Georges Cipriani doit déposer prochaînement une nouvelle demande de libération conditionnelle. Son maintien en détention relèverait de l'arbitraire étatique et de l'acharnement judiciaire.
Régis Schleicher pourra déposer une demande de libération en février 2008. Il est en train de battre en France tous les records de durée d'emprisonnement pour un prisonnier politique.
Votre mobilisation et votre soutien militant et financier sont essentiels pour que les camarades sortent de prison et soient enfin libre à l'extérieur, aient la liberté de loger où ils veulent, la liberté de circuler et la liberté de s'exprimer.
Notre combat est la continuation du combat de Joëlle Aubron, décédée le 1er mars 2006, sans avoir renié son engagement et combattante jusqu'au dernier instant pour la libération de ses camarades. Mobilisation pour la libération complète de Nathalie Ménigon, Georges Cipriani, Jean-Marc Rouillan et Régis Schleicher, prisonniers d'Action Directe.
Collectif "Ne laissons pas faire !"
http://nlpf.samizdat.net - e-mail : nlpf@samizdat.net

PETITE INFO COMPLÉMENTAIRE DONT IL SERA UTILE DE TENIR COMPTE :

- Comme précisé depuis le bal anti national du 14 juillet dernier, le Collectif Contre Culture demande à chacun et chacune de ne pas oublier que le CICP est un lieu militant hébergeant nombres de collectifs et d'assos différentes (dont plusieurs collectifs de sans-papier !!!) et que le centre est déjà en but à des problèmes de la part de certains voisins, de la mairie ainsi que du commissariat du 11ème arrondissement... Pour faire rapide, cela veut dire qu'il n'est pas la peine d'en rajouter face à ces divers pressions, spécialement par les temps qui court, donc

- quand vous venez pour la soirée que ce soit à 17h, ou plus tard, merci de NE PAS STATIONNER dans la rue ! En plus comme c'est l'hiver, il fait plus chaud à la cafette ou dans la salle...
- si vous voulez patienter dehors ou attendre des aminch-es, merci de rester sur le boulevard Voltaire en bas de la rue ou sur le boulevard Philippe Auguste en haut de la rue, y'a des bancs, en plus, c'est pas beau la vie ?
- nous essayons d'avoir une rue vide de gens, afin de ne donner aucun argument à ceux qui n'attendent que ça pour nous recoller des plaintes voire pire dans l'avenir...
- idem entre les projections/débats/groupes, si l'envie de sortir pour une raison ou une autre vous prend, merci de ne pas traîner ni devant le CICP ni dans la rue Voltaire...
- et encore plus important, la sortie de la soirée vers 22h doit être ultra rapide, car 5 minutes dehors multiplié par 100 ou 200 personnes étalé sur 1 heure de temps, c'est vraiment pas le top. Et bien sûr le silence et la discrétion s'imposent, car les murs ont des oreilles, c'est bien connu...
- on sait que c'est chiant et tout ça, mais nous avons de moins en moins de lieux (voir les squats expulsés, ou d'autres endroits en danger comme les Vignolles par exemple), donc il est urgent et important à nous tou-tes de les conserver et de nous en préoccuper.
- c'est aussi une des bases de l'autogestion de prendre soin des endroits et des gens d'une même "mouvance"...
- MERCI HEIN!!!

COLLECTIF CONTRE CULTURE (CCC.SAMIZDAT.NET)

Soirée de solidarité Action Directe au CICP le 16 décembre 2007 à Paris (75)

URL du flyer :

Commentaires

Ajouter un commentaire :

Nom :
E-mail :
Site Web :
Commentaire :